Alessandro Celardi

Après avoir terminé ses études classiques, il a obtenu les diplômes en piano, composition et instrumentation pour harmonie et le cours spécialisé de deux ans en direction et instrumentation pour orchestre à vent aux Conservatoires de Frosinone et Bologna. Il s'est spécialisé en direction avec Jo Conjaerts (NL) et a participé à des master-classes à l'Académie Panula à Helsinki et à l'Académie Musicale de Pescara avec Fulvio Creux.
Principalement engagé dans l'environnement didactique et de la musique pour les instruments à vent, depuis le 2009 il conduit l'Orchestra di Fiati "Città di Ferentino". Avec le même orchestre, il a obtenu des prix prestigieux lors de concours internationaux tels que le "Flicorno d'Oro" à Riva del Garda (IT) et le "WMC" à Kerkrade (NL) remportant également des mentions spéciales pour la direction.
Il donne régulièrement des concerts dans d'importants festivals, a enregistré des CD et joué des premières italiennes et absolues de pièces originales pour orchestre d'harmonie. Ses œuvres discographiques ont été reproduites sur Rai Radio Classica et Rai Radio 3.
Il est appelé au jury de concours pour les orchestres d'harmonie et de composition, en tant que chef invité et, en tant que professeur, dans des stages de formation pour chefs d'orchestre.
Son activité de directeur-arrangeur-compositeur s'étend dans différents domaines musicaux lui permettant des collaborations avec des artistes de renommée nationale et internationale dont Antonella Ruggiero, Hamii Stewart, Enzo De Caro, Vanessa Gravina, Raffaello Simeoni, Ensemble Micrologus, Musica Nuda, Oblivion, Tosca, Gabriele Mirabassi, Andrea Giuffredi, Marco Toro, Katrina Marzella, Moni Ovadia, Silvia Mezzanotte, Allen Vizzutti, David Riondino, Steven Mead et bien d'autres.
Il est constamment engagé dans l'amélioration du répertoire original pour orchestre d'harmonie à la fois comme directeur et comme réviseur de pages importantes du XXe siècle italien. Ses œuvres sont publiées par les maisons d'édition Scomegna, Baton Music et Accademia 2008 et sont jouées régulièrement en Italie et à l'étranger, ainsi que présentées comme pièces obligatoires dans des concours pour orchestre d'harmonie.