MODERATE DANCES

1. Tango 2. Sentimental Waltz 3. Bossa Nova
Compositeur
Angelo Sormani
Arrangeur
-
niveau
4
durée
9'45
formation
Harmonie
Éditeur
Scomegna Edizioni Musicali
format
Partition et parties format de concert
Product Code
ES B953.21
Contient
1. Tango 2. Sentimental Waltz 3. Bossa Nova
Enregistré sur le CD
ÉCOUTER ET LIRE
Description
Ce morceau entend rendre hommage à la danse, en particulier à la danse au caractère passionnel, intense et médité. "Moderate Dances" est divisé en trois mouvements : un Tango, une Valse Lente et une Bossa Nova. Chaque mouvement possède des particularités et des caractères qui se distinguent d'une danse à l'autre. Le rapprochement de ces pulsations rythmiques et de ces scansions temporelles donnent néanmoins une sensation de perfection et d'uniformité à la composition. Le Tango s'est diffusé dans la banlieue de Buenos Aires aux alentours de 1880. Ses origines sont encore mystérieuses, peut-être cubaines (Habanera), mais probablement africaines. Il s'est surtout diffusé en Argentine et au Brésil : le protagoniste masculin étant d'abord le gaucho solitaire avec son inséparable guitare, est remplacé plus tard par la souche orgueilleuse et élégante (dite le compère). A partir d'environ 1910, le Tango se propage également en Italie et en France, où de nouvelles salles, réservées aux messieurs et aux dames de la haute bourgeoisie, y sont ouvertes pour assister à des spectacles et danser. Mais voici qu'ici il se transforme très rapidement : les gestes et les mouvements exagérés et grotesques disparaissent ; des pas glissés tranquilles remplacent l'ancienne virevolte, les bottines rouges des dames et les "yeux dans les yeux" accentuent fortement le caractère érotique et la sensualité de cette danse, au point qu'elle est interdite aux soldats allemands en 1913, sous peine d'être renvoyés immédiatement de l'armée. Du point de vue strictement musical, la formation de base comprenait une flûte, une harpe (du genre diatonique, typique des Indios du Paraguay) et un violon, ou bien une flûte, une guitare et un violon, ou encore une clarinette, une guitare et un violon. Des instruments faciles à transporter et idéals pour jouer lors des fêtes, dans la rue ou dans les cours. Les musiciens jouaient de mémoire et improvisaient souvent : aucune partition et aucun enregistrement, voici la cause principale de l'impossibilité de remonter avec précision aux origines du Tango. La caractéristique de base de ce genre, à savoir la capacité d'absorber les cultures, les langages et les sons "d'autrui" a encore une fois été déterminante dans l'évolution (et dans le succès) du Tango. Avec l'arrivée du "bandoneòn" (une sorte d'accordéon inventé en Allemagne et amené à Rio de la Plata par un immigré) en remplacement de la flûte, le Tango commence à se répandre avec vigueur en dehors des frontières de l'Argentine. Grâce au génie de certains compositeurs, en particulier du grand Astor Piazzola (1921-1992), le bandoneòn se transforme de simple instrument d'accompagnement en instrument soliste et devient le signe distinctif du tango du XXe siècle. La Valse Lente dérive de la Valse, la danse typique des paysans de la Bavière et du Tyrol au XVIIIe siècle. Grâce à des compositeurs tels que Johann Strauss père et fils, la Valse connaît toute sa splendeur au XIXe siècle et devient la danse sensuelle et mélancolique, mais aussi gaie et fascinante, que nous connaissons tous. Quand la Valse a fait son apparition en Allemagne, les bien-pensants de l'époque se sont indignés de cette danse où les couples évoluaient pour la première fois enlacés. La principale différence entre la Valse et la Valse Lente est la cadence plus lente et expressive de cette dernière : le danseur endosse ici le frac, la danseuse une robe longue brodée avec des strass et des plumes et le couple tourne sur lui-même de façon fascinante. "Bossa Nova" est le titre du dernier mouvement de la composition. Le grand musicien brésilien Jobim affirme que ce genre de musique est l'union entre le Jazz moderne et la Samba. Bossa Nova signifie "nouvelle vague" et indique le mouvement artistique et musical qui s'est développé à la fin des années 50 au Brésil, en dominant la scène pendant toutes les années 60. Le contenu des chansons est en général de nature amoureuse ou sociale et s'inspire des quartiers populaires de Rio de Janeiro et de la vie de ses habitants. Vu l'originalité des compositions et l'art raffiné de ses musiciens, la Bossa Nova se diffuse aux États-Unis et en Europe et les grands noms du Jazz (Ella Fitzgerald, Stan Getz, Bob Cooper, Charlie Bird, Sonny Rollins, Dexter Gordon et Dizzy Gillespie) commencent à ajouter des morceaux de Bossa à leur répertoire.
Prix: 128,00 €
Disponibilité immédiate
Ajouter un commentaire

conseillé